.

En fauteuil roulant

Karin Wolters unterwegs mit Pibella

Ma petite histoire – fauteuil roulant
Ma profession est infirmière en pédiatrie. Avant je travaillais en oncologie et en gynécologie. Moi-même, je suis atteinte de plusieurs maladies chroniques et maintenant je suis dans un fauteuil roulant. Sur le RehaCare (j’habite à Düsseldorf), j’ai fait l’acquisition de Pibella Travel et Comfort.

Du point de vue professionnel et en tant qu’utilisatrice, je trouve Pibella la chose la plus innovante qui existe sur le marché pour la miction chez les femmes.
J’utilise Pibella dans différentes situations. Des fois en fauteuil roulant, des fois en vélos avec pédalier manuel et lorsque je suis sûre de pouvoir me tenir debout, j’utilise Pibella Travel.

Pibella est aussi très utile la nuit, lorsque c’est trop astreignant de me lever de mon lit.

Du fait que je voyge très souvent en train, je n’ai pas besoin d’aller dans les toilettes qui sont peu ragoûtantes et je fait pipi discrètement, assise dans mon fauteuil. Lorsque je suis en route avec mon vélo, je me cherche un petit coin dans la nature puisque pour ma machine de 2.10 m de long, il n’existe aucune toilette assez grande.

De plus, chez mes amis ou au restaurant, les toilettes sont rarement accessibles. Avec Pibella Comfort, ce n’est plus un problème. Le principal et de trouver un coin discret ou je peux utiliser Pibella sans être dérangée.
Nous, en tant qu’utilisateurs de fauteuils roulants, le plus gros problème jusqu’à présent était les déplacements en avion. Il n’existe aucune compagnie possédant des avions avec des toilettes adaptées aux fauteuils roulants. Tout est petit et étroit. Avant quand j’allais rendre visite à ma sœur au Canada, je devais toujours mettre des langes pour les longs trajets en avion. Maintenant, avec une couverture sur mes genoux, je peux aussi utiliser Pibella en avion.

Avec Pibella Comfort, la vie me paraît plus légère! Je suis embassadrice de MyHandicap (www.myhandicap.ch / www.myhandicap.de) et recommande Pibella dans un forum.
Karin M. Wolters, Allemagne