.

Pibella, la seule miction pour femmes qui ferme hermétiquement

  Gretha est tombée malade en septembre 2006 suite à une neuropathie chronique inflammatoire (CIDP) et qui lui a valu une perte presque complète de sa mobilité. Après 18 mois de soins, elle a enfin pu, pour la première fois, entreprendre une grande tournée en vélo et en été 2008, nous avons planifié une randonnée en canoé dans l’archipel suédois. SEULEMENT! La maladie provoque des choses gênantes. Ainsi, lorsque Gretha a besoin d’uriner, elle ne peut pas attendre, il faut le faire tout de suite. Il n’existe pas de délai de carence.
Nous n’avons pas fait de mystère de ce problème et nous avons orienté notre voyage d’après la vessie de Gretha. Quelques peu surpris, nous avons constaté qu’il y avait un grande nombre de camarades qui souffrent vraiment pour raisons de pudeur ou d’autres excuses. Pour nous deux, il a été très vitre clair que sans une miction fonctionnelle, pagayer dans l’archipel ne correspondrait pas à notre souhait. Aussi bien en voyage dans une voiture, en bateau, comme sous une tente, il faut absolument trouvé une solution.

Une première recherche dans des magasins d’articles de sport ne nous a apporté qu’une mince solution et pas vraiment favorable pour les femmes. Solution non utilisable en canoé, en auto ou sous une tente. Grâce à Internet, Google et un peu de temps, nous sommes tombés par hasard sur ce système développé par deux Suisses. Convaincus par chaque détail pensé et la conception facile à utiliser, nous avons commandé les systèmes Pibella Comfort et Travel. Et après la première utilisation, nous avons su que nos vacances dans l’archipel suèdois deviendraient une réalité! Qu’est-ce qui fait que son utilisation soit simple et sans problème ?

Pibella Urinbeutel 5er Pack Toutes les solutions trouvées sur le maché ont une structure relativement volumineuse, en forme d’entonnoir et qui se placent chez la femme à l’extérieur de la vulve. Selon l’anatominie et la possibilité de la femme, elles ne sont pas hermétiques. Cela laisse un environnement humide et pas facile à supporter. Dans la plupart des cas, un habit de rechange est nécessaire et la manipulation est visible. La miction Pibella est la seule solution, elle s’adapte directement à l’urètre et l’urine est donc conduite à l’extérieur par ce petit tube en plastic.

   Il a juste fallut essayer une ou deux fois Pibella Travel et ensuite Gretha a rapidement utilisé «cette chose», c’est comme moi lorsque je sors «ma chose». Elle faisait exactement comme moi et était seulement reconnaissable à sa coiffure. Elle va tout simplement vers un arbre, ouvre son pantalon, met son slip de côté et place Pibella Travel. Puis met le tube dans le sachet plastic livré à cet effet. Du fait que Pibella est en matériau perlé (effet fleur de lotus), aucune goutte d’urine ne reste «accrochée» dessus et le tube est pratiquement sec.
Auparavant, la nuit était aussi un obstacle. Lors de températures inhospitalières, souvent de la pluie et en terrain inconnu, sortir de son sac de couchage bien chaud – avec lampe frontale – se déplacer à travers les branches et escalader des rochers, ce n’est pas une chose que toutes les femmes sont prêtes à faire. Pour nous, ce n’était pas très aisé de quitter la tente et d’aller dans la nature. Souvent, nous avions juste le temps de quitter la tente.
Pibella Comfort a une géométrie quelque peu différente par rapport à Pibella Travel afin que le tuyau puisse s’adapter à l’anatomie féminie lors d’une position assise ou alitée.

Pibella Comfort Oh, comme Gretha a savouré les couchers de soleil scandinaviens avec un ou deux verres de vin, sans se soucier de devoir se lever pendant la nuit… C’est avec ces deux petits appareils banals que nos vacances ont pu se dérouler à merveille. Après un cours laps de temps, ils sont devenus une routine quotidienne. Les petits sourires de notre environnement envers ses «deux aînés» ont rapidement disparu. Cependant, nous avons souvent souri lorsque la nuit, les fermetures éclair sussuraient.
Nous étions deux semaines dans le désert, à l’écart de toute «civilisation» et le reste du temps dans les campings, dans de beaux endroits près des blocs sanitaires! C’est pourquoi, Gretha n’a utlisé qu’un seul sachet et naturellement a entretenu le tout très hygiéniquement.
Oui, à la fois en voiture, en bateau ou sous une tente, nous avons trouvé la solution! Avec Pibella, nous avons gagné une qualité de vie!
Nous adressons un grand merci aux inventeurs.
Urs et Gretha Steiner, Allem